Gérard Depardieu en Tostaquie ?

depardieu

Gerard Depardieu envisage de s’installer en Tostaquie

Il fallait être bien aveugle pour ne pas discerner la bravade de Gérard Depardieu, lorsqu’il a annoncé troquer son luxueux hôtel particulier, mis en vente pour près de 50 millions d’euros, pour une modeste bâtisse de la commune de Néchin en Belgique.

D’évidence, la star française souhaitait narguer le gouvernement Français qui vient d’annoncer de lourdes mesure fiscales, mais n’entendait pas réellement habiter dans la petite maison belge dont il vient de faire l’acquisition.

Aussi, la rédaction de notre journal n’a pas été surprise lorsqu’elle a appris d’un agent immobilier installé près de la fameuse place du Grand Omentum, que Gérard Depardieu avait en personne pris contact avec lui afin de visiter quelques unes des demeures de grand luxe qui viennent d’être érigées aux alentours du Palais des Princes.

La rédaction a d’ores et déjà pu se faire confirmer l’information par plusieurs agents immobiliers de la capitale qui ont unanimement décrit l’intérêt de Gérard Depardieu pour notre jeune pays.

Outre la qualité de vie que l’on sait, on se doute que la fiscalité réduite à sa plus simple expression qui fait le charme de la Tostaquie a été un facteur décisif dans la décision de l’acteur.

Celui-ci devra s’il souhaite acquérir la nationalité Tostaque se convertir à la religion Coturniste et jurer pour l’avenir de ne plus ingérer de viande de caille.

Sa conversion serait un événement d’ampleur pour le tout jeune cinéma Tostaque.

L’absence de toute fiscalité personnelle, qu’elle soit fondée sur le patrimoine, les revenus ou la consommation nourrit, on le sait, la jalousie de nos voisins.

Rappelons à l’adresse de nos lecteurs étrangers que notre principauté n’a adopté qu’un seul impôt dont l’assiette repose sur les bénéfices des entreprises et dont le taux a été fixé avec sagesse et justice par le Conseil des Neuf à 1%.

Cette fiscalité inédite n’a bien sûr pas manqué d’attirer dans nos contrées de prestigieux investisseurs étrangers auquels Gérard Depardieu semble vouloir emboîter le pas.

Les esprits chagrins et envieux qui ont traité la Tostaquie de paradis fiscal égoïste et parasitaire trouveront sans aucun doute un farouche opposant en la personne de l’acteur français dont on connaît le tempérament passionné.

De notre coté, nous ne retenons que le terme « Paradis », auquel nous acquiesçons.

Un commentaire sur “Gérard Depardieu en Tostaquie ?

  1. Beaucoup sont les gens comme lui. On dirait que la plus importante chose qui fait fuir les français de France c’est la fiscalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *