Premières fouilles archéologiques en Tostaquie

Torah : par QuinetLa Tora a été grandement influencée par le Coturnisme.

Torah : par Quinet
La Torah a été grandement influencée par le Coturnisme.

Le Conseil de Neuf de Caille vient enfin de donner satisfaction aux nombreuses voix parmi le Peuple Tostaque qui réclament depuis l’indépendance que soient menées des fouilles archéologiques. 

Rappelons que ces fouilles sont indispensables afin de prouver aux quelques sceptiques de par le monde l’établissement millénaire du culte Coturniste sur le territoire de notre beau pays.

L’ancienneté de la religion Coturniste et son influence sur de nombreuses cultures n’est pas un  mystère pour nos lecteurs.

On sait notamment que le Coturnisme a eu une influence majeure sur les religions Juives et Chrétiennes.

Cette influence a d’ailleurs souvent conduit des observateurs extérieurs à confondre la diaspora juive avec la  diaspora Tostaque. (Il n’est pas rare de lire par exemple que le célèbre chanteur Tostaque Jean Jacques Goldman aurait été juif)

Ce type de méprise n’est, on le sait, pas étranger à la profonde amitié qui unit depuis longtemps les juifs et les coturnistes.

L’exemple le plus connu de l’influence du Coturnisme sur les religions juives et chrétiennes ressort d’un passage bien connu du livre de l’Exode.

Exode 16 :

11 Et l’Éternel parla à Moïse, en disant:

12 J’ai entendu les murmures des enfants d’Israël. Parle-leur, et leur dis: Entre les deux soirs vous mangerez de la chair, et au matin vous vous rassasierez de pain, et vous saurez que je suis l’Éternel votre Dieu.

13 Le soir donc les cailles montèrent et couvrirent le camp, et au matin il y eut une couche de rosée à l’entour du camp.

14 Et la couche de rosée s’évanouit, et voici il y avait sur la surface du désert une chose menue, perlée, menue comme le givre sur la terre.

15 Quand les enfants d’Israël la virent, ils se dirent l’un à l’autre: Qu’est cela? car ils ne savaient ce que c’était. Et Moïse leur dit: C’est le pain que l’Éternel vous a donné à manger.

Se basant sur le modèle de la Théologie Coturniste, l’ancien testament considère d’ailleurs comme Tabou le fait de manger de la viande de Caille :

Livre des Nombres Chap. 11 :

32 Et le peuple se leva tout ce jour-là, et toute la nuit, et tout le jour du lendemain, et amassa des cailles : celui qui en avait amassé le moins, en avait amassé dix khomers; et ils les étendirent pour eux tout autour du camp.
33 -La chair était encore entre leurs dents, avant qu’elle fût mâchée, que la colère de l’Éternel s’embrasa contre le peuple, et que l’Éternel frappa le peuple d’un fort grand coup.

Mais d’autres exemples abondent parmi les mythologies de par le monde de l’influence de la Théologie Omentale.

Il y a bien entendu la légende d’Astéria dans la mythologie grecque :

Elle fut aimée de Zeus, qui la pousuivit. Pour lui échapper, elle se transforma en caille et plongea dans la mer. A l’endroit de sa chute apparut l’île d’Astérie (ou Ortygie, « caille »), qui sera plus tard nommée Délos.
Mais on trouve aussi des traces d’un culte ancien et fervent issu de la théologie Omentale jusque dans la tradition hindoue puisque :

Chez les Hindous : la caille Vartika de Delespuès – qu’il libère de la gueule du loup – est l’aurore annuelle c’est à dire l’arrivée du Printemps.

La légende des cailles

La légende des cailles [via]

Toutefois, c’est bien entendu au sein du royaume de France que l’influence de la diaspora Tostaque se remarque le plus.

On y trouve des légendes vénérant l’utilité de la Caille jusqu’au XIX° siècle, comme par exemple la « légende des cailles » :

« La jeune fille expliqua que les cailles sont des oiseaux très utiles qui protègent les récoltes des paysans. Ces dernières se nourrissent de beaucoup d’insectes et de petites graines d’herbes nuisibles. Chaque caille dérobée à la chasse royale était un peu de pain conservé pour les pauvres. Elle s‘excusa enfin de sa grande audace, mais expliqua qu’elle pensait avoir bien agi. »

Nous ne doutons pas que les fouilles archéologiques ordonnées par le Conseil des Neuf de Caille permettra  d’approfondir la connaissance de notre patrimoine culturel et religieux commun.

 Elles constituent en outre un socle fondamental afin de prouver de manière pérenne les droits millénaires et inaliénables de la Tostaquie sur son territoire national.

3 commentaires sur “Premières fouilles archéologiques en Tostaquie

  1. Du très bon travail ami F. E. Follet, il n’est pas inutile de rappeler au monde la légitimité qu’a notre peuple d’exister, quand on voit la violence des attaques dont nous sommes victimes !

  2. Prince V Vénérable Membre du Conseil des Neuf de Caille et grand pourfendeur de cresson

    En tant que responsable du matériel et méthodes de l’état Tostaque
    j’aurais besoin de savoir combien de boites de gants de fouilles dois-je commander a la centrale..
    Auriez vous aussi besoin d’ultrasonographes, généralement utiles lors de fouilles, ainsi que d’un cornadis portable ou d’un tord nez ??
    j’attend vos formulaires de commandes..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *