L’agrégation du Grand Prêtre mise en doute.

La rumeur

Le poison de la rumeur vu par le peintre Daumier

La Tostaquie toute entière se retrouve bien involontairement touchée par le scoop révélé récemment par le journal français « l’express », au sujet de l’agrégation de philosophie longtemps usurpée par le Grand Rabbin Bernheim.

Selon des rumeurs propagées par un site internet de triste réputation, l’enquête de l’express aurait également révélé que le Grand Prêtre Coturniste Huynh ne serait pas non plus titulaires d’une agrégation de philosophie.
Pourtant, toutes ses biographies l’affirment, sa notice du Who’s who également, précisant même qu’il a été « major » de sa promotion.

Selon ces allégations, le nom du grand prêtre apparaîtrait ni dans les archives de la Société des Agrégés de l’Université ni dans les palmarès de l’agrégation de philosophie.

Pire, aucune trace de son nom n’apparaîtrait dans les fichiers administratifs du Ministère français de l’Éducation nationale.
Selon cet article absolument invraisemblable, le guide spirituel bien aimé de tous les Coturnistes n’aurait en réalité jamais reçu la moindre formation religieuse et serait en réalité docteur en médecine vétérinaire.

Certains de ses proches, de toute évidence mal intentionnés répandent depuis le bruit selon lequel sa connaissance des Cailles se limiterait à une obscure spécialisation en pathologie aviaire.

Les proches du grand prêtre louent au contraire sa clairvoyance et sa verve visionnaire.

Les familles des citoyens Tostaques soupçonnées d’avoir émis des critiques à l’encontre du grand prêtre ont été envoyées en exil provisoire en France dans l’attente des résultats de l’enquête.

Trois personnes qui ont d’ores et déjà confessé avoir  propagé ces accusations ont été entendues par la justice Tostaque qui les a condamnées à une peine de castration chimique.

Contacté par nos journalistes, le grand prêtre n’a pas souhaité s’exprimer pour le moment.
Il est néanmoins probable que de nouvelles suites judiciaires soient données dans les tous prochains jours.

3 commentaires sur “L’agrégation du Grand Prêtre mise en doute.

  1. Prince V Vénérable Membre du Conseil des Neuf de Caille et grand pourfendeur de cresson

    peut être devrions nous ordonner une obligatoin de déclaration de biens intellectuels, pour tous les membres de la principauté pour etre sur que ceretains d entre eux ne cachent rien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>