Intronisation du pape : la Tostaquie ignorée

Dans la presse du monde entier on nous a présenté Mardi 19.03  des images de la foule pressée sur la place Saint Pierre de Rome et aux alentours à l’occasion de l’intronisation du Pape François.

Dans notre pays, le progrès a heureusement permis de reconnaître le Coturnisme comme religion universelle ayant vocation à la Vérité.

Nous sommes pourtant impressionnés de constater que du monde entier, des délégations ont été envoyées pour assister à l’événement.

Selon nos confrères britanniques du Guardian ;

Six chefs d’Etat, le vice Président Etats-Unien, Joe Biden, et d’autres gouvernants ainsi que des représentants d’autres religions feront partie des  130 délégations rassemblées sur les marches de la fameuses Basilique..

Parmi elles se trouvera le Patriarche Bartholomée 1° d’Istanbul. Ce sera la première fois que le chef spirituel des Chrétiens  Orthodoxes assistera à l’intronisation d’un pape romain depuis le grand Schisme entre les églises d’orient et d’occident en 1054.

La Belgique a également fait honneur à l’intronisation du nouveau pape, puisque selon le Soir

Le roi Albert II et la reine Paola, Elio Di Rupo et Peter De Crem, Joëlle Milquet et Didier sont présents à la messe d’intronisation.

Même la France a envoyé son Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault (accompagné de son épouse) et son ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius.

Comme de coutume dans ce pays, l’envoi de cette délégation n’a pas manqué d’attirer au gouvernement Français quelques critiques.

Rappelons à ceux de de nos lecteurs qui l’ignorent que la France a adopté depuis 1905 un étrange principe appelé laïcité d’où découle une désolante neutralité de l’état à l’égard de la religion.

Ces critiques prêtent à rire vues depuis la Tostaquie, théocratie dichotomique et populaire, où le Pape Catholique est seulement reconnu en tant que chef d’État du Vatican.

Cela étant, nous ne pouvons cacher notre agacement après avoir constaté que pas un représentant de la Tostaquie ne se trouvait au Vatican pour l’intronisation du Pape François.

Et pour cause.

Il semble bien que ni les Prince ni le Conseil des Neuf de Caille n’aient été destinataire de la moindre invitation à assister à l’événement en provenance du Vatican.

Contacté par nos journalistes, le Palais s’est refusé à faire le moindre commentaire.
La situation est d’autant plus regrettable que le Prince François III s’était pourtant réjoui en privé du nom choisi par le souverain pontife.

Selon des sources proches du Palais, le gouvernement Tostaque s’appéterait à rompre toute relation diplomatique avec le Vatican avant même que celles-ci n’aient commencé.

De nombreux commentateurs s’inquiètent à l’idée que le Vatican ne s’apprête à se livrer à l’une de ces politiques de discrimination Coturnophobe dont nos coreligionnaires sont trop souvent les victimes.

Il va de soi que nous vous tiendrons informés des suites de cette affaire.

Un commentaire sur “Intronisation du pape : la Tostaquie ignorée

  1. Navrant…Voilà qui ne va qu’accroître le fossé entre coturnistes et catholiques.
    D’autres conversions en perspective !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>