Interdiction des manifestations dans la capitale

3098232011_e5c76f9d00_b

Après les événements qui ont eu lieu ces derniers jours à l’occasion desquels de nombreux actes de violences et des confrontations avec les forces de l’ordre ont du être déplorés, le gouvernement vient d’annoncer l’interdiction pour une durée indéterminée des prochaines manifestations qui pourraient être planifiées.

Interrogé par nos journalistes, le porte-parole du gouvernement a rappelé d’abord que  « Nous sommes dans un pays où on a le droit de manifester mais à la condition de rester dans les limites du raisonnable. Nous sommes dans un pays où on a le droit d’exprimer ses opinions, tant qu’elles ne sont pas contraires à celles du gouvernement.

Ces déclarations interviennent à la suite de débordements inadmissibles lors desquels plusieurs opposants au gouvernement ont lancés des œufs de caille en marge d’un déplacement Princier.

Le porte-parole du gouvernement a ajouté :

« Nous ne pouvons plus avoir dans les semaines qui viennent de telles manifestations, sur la capitale, avec son lot de casseurs, avec ces œufs de caille qui ont été lancés, avec tous ces slogans opposés à la couronne qui ont été scandés ».

L e gouvernement a également invité les citoyens Tostaques à la responsabilité.

Il serait dommage de voir ternir l’image de marque notre belle principauté en laissant propager des images de manifestants vociférants.

C’est pourquoi le Conseil des neuf de Caille a réaffirmé sa volonté de prononcer l’interdiction de toutes les manifestations effectuées dans un but contestataire :

« On ne peut plus avoir ce spectacle désolant, cette fuite en avant, cette absence de contrôle des populations. Donc ça suffit, il y a un besoin d’autorité, d’ordre exprimé par les Tostaques. Nous sommes confrontés à une menace terroriste. Dans cette atmosphère particulièrement lourde, particulièrement difficile, chacun doit assumer ses responsabilités afin d’éviter que notre Principauté glisse vers la pente dangereuse de la démocratie.

Afin de promouvoir cet esprit de responsabilité, le gouvernement a annoncé la création d’un grand festival des arts Tostaques.

Les manifestants arrêtés ces derniers jours pourront voir leur peine de prison convertie en travaux d’intérêt général s’ils font repentance et acceptent de travailler activement à ce festival.

[crédit photo]

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *