Raphaël Portland fait parler la poudre.

Notre talentueux compatriote, le chanteur Raphael Portland vient d’être victime d’une regrettable bévue à l’occasion de la sortie de son nouvel album.

Rappelons que la rédaction de PlumesDeCaille.info avait beaucoup aimé son premier EP, intitulé “Fondations”, auquel vous seriez inspirés de prêter une oreille attentive.

Bien que le chanteur n’ait jamais officiellement pris position sur le sujet, chaque adorateur de la Caille avait su discerner dans ce titre un message militant en faveur de la naissance d’une nation coturniste indépendante, et c’est avec enthousiasme que nous avions récemment appris la décision de Raphaël Portland d’appeler son nouvel album “Poudre aux œufs”, vibrant hommage à la diaspora tostaque disséminée aux quatre coins du globe. Quelle ne fut pas notre surprise, donc, lorsque nous découvrîmes la pochette de son nouvel album à paraître, mentionnant le titre “Poudre aux yeux” !

Persuadée qu’il s’agit là d’une regrettable coquille dont il est la première victime, la rédaction de PlumesdeCaille.info adresse tout son soutien à Raphaël Portland.

Il n’est pas rare qu’une sortie officielle soit bousculée par une faute de frappe.

On se souvient de ce James Bond, sorti en 1997, dont le titre initial “Tomorrow never lies” fut transformé en “Tomorrow never Dies” suite à une erreur de retranscription, ou du classique de Marshall Mc Luhan, initialement intitulé “The medium is the message”, et publié par erreur sous le titre énigmatique “The medium is the massage”.

Quoi qu’il en soit, les sonorités électro et les riffs entêtants des premières chanson de “Poudre aux yeux”, d’ores et déjà disponibles en écoute, n’ont pas tardé à séduire toute la rédaction de PlumesdeCaille.info au grand complet ! En attendant sa participation à l’Eurovision 2013 où il représentera avec panache notre fière nation, nous ne saurions donc trop vous conseiller de découvrir le dernier opus de ce jeune artiste tostaque qui, n’en doutons pas, ira loin !

Pourquoi ne pas commencer par  l’excellente “Düsseldorf”?

Pour en savoir plus

Un commentaire sur “Raphaël Portland fait parler la poudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *