Le Royaume de Fusa [Micronations]

drapeau fusa

Le drapeau du Royaume de Fusa

Cet été la rédaction de PlumesDeCaille.Info a décidé de vous faire voyager hors des frontières de Tostaquie.
D’où l’idée d’écrire une série d’articles sur les micro nations de par le monde, qui ont comme la Tostaquie  recherché leur indépendance sans toutefois acquérir une large notoriété.
Après la Principauté de Hutt River, et la Principauté de Seborga l’article qui suit se penche sur le cas, exceptionnel, du Royaume de Fusa.

La plupart des micro-nations doivent lutter pour conquérir leur indépendance.
Mais toute règle a ses exceptions.
Le 21.06.2003, les autorités Norvégienne ont volontairement déclaré l’indépendance du comté de Fusa.
Il s’agissait pour le gouvernement Norvégien d’une expérience doublée d’un projet artistique destinés à tester les avantages et inconvénients d’une gouvernance sous forme de royaume par rapport à l’administration d’un comté.

A compter de l’indépendance, Fusa existe donc juridiquement à la fois en tant que comté Norvégien et en tant que royaume gouverné par son excellence le Viceroy Morten H­olmefjord.

Couronnement du Viceroy

Le couronnement du Viceroy de Fusa

Avant son couronnement Morten H­olmefjord était connu en Norvège en tant qu’artiste majeur.
Son premier acte en tant que Viceroy fut la signature du traité d’Engevik aux cotés du maire de Fusa, Asbjørn Heidal.
Le traité prévoyait le maintient de relations pacifiques entre les deux leaders de Fusa.

Le Viceroy dote le royaume d’une constitution et accorde de nouveaux droits à ses 3.750 loyaux sujets.
Il assouplit également les règles régissant le mariage et adopte une législation souple en matière d’immigration.
Le Viceroy Morten H­olmefjord émet également des décorations aux citoyens méritants.

Le 21 Juin 2004 le royaume de Fusa se dote d’une nouvelle monnaie : le fusisk Kruna (FSK) dont la valeur est égale à 100 couronnes norvégiennes.
L’année suivante, des timbres sont mis en circulation.
A compter du 21 Juin 2005 Fusa délivre également ses propres passeports.

Billet du Royaume de Fusa

Billet du Royaume de Fusa – 1 fusisk Kruna

Bien qu’il n’ait jamais été totalement reconnu comme un état indépendant, le royaume de Fusa s’est doté d’un corps diplomatique complet composé d’un Secrétaire chargé des affaires étrangères, d’ambassadeurs, de consuls envoyés dans plusieurs pays et plusieurs villes norvégiennes.

Le 12 Septembre 2005 un référendum est organisé à Fusa au sujet de l’avenir du royaume.
La participation au scrutin est de 1610 votants sur 2757 électeurs potentiels, soit une participation de 60,6 %.
Seules 680 voix (soit 42.8 %) s’expriment en faveur de l’indépendance du royaume de Fusa.

Le 31.12.2005, le Royaume de Fusa cesse officiellement d’exister lors de l’abdication du Viceroy Morten H­olmefjord.
La couronne royale est « libérée » dans les eaux du fjord tandis que le Viceroy décide de partir en exil en Uruguay.
Seule une exposition organisée par la municipalité témoigne encore de l’existence éphémère du royaume de Fusa.

Bibliographie :

  1. http://no.wikipedia.org/wiki/Konged%C3%B8mmet_Fusa
  2. https://www.fusa.kommune.no/artikkel.aspx?MId1=64&AId=72
  3. http://www.cabinetmagazine.org/issues/18/blackson5.php
  4. http://mn-banknotes.weebly.com/fusa.html
  5. http://www.listofmicronations.com/lomwiki/index.php/Kingdom_of_Fusa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *