France-Ukraine : les réactions s’enchainent

maillot géant de l'équipe de france de foot

Les supporters français n’ont pas démérité

 

L’équipe de France de football s’est imposée 3-0 mardi soir à la surprise quasi générale, arrachant du même coup son billet pour le Mondial 2014 au Brésil.
Depuis, c’est la stupéfaction qui domine chez nos voisins français qui se sentent particulièrement humiliés d’avoir été trompés par leur joueurs.

L’ancienne ministre Roseline Bachelot a immédiatement reproché aux bleus de s’être une fois de plus comportés comme de véritables « caïds » face aux joueurs Ukrainiens et de ce fait donné une image déplorable de la France et de son hospitalité.

Le député Lionel Lucca a également été l’un des premiers à critiquer le scandaleux match de l’équipe de France :

Une situation malheureusement prévisible

Depuis plusieurs jours, tous les commentateurs pressentaient un nouveau coup de force des bleus.

Les faits donnent malheureusement raison au  journaliste sportif Pascal Praud, qui déclarait il y a quelques jours :

«Tout ce qu’on reproche à l’équipe de France s’est catalysé dans le match de ce soir, avait-il déclaré sur i>Télé. C’est-à-dire des gens qui n’en ont absolument rien à foutre. Rien à foutre du maillot bleu, rien à foutre de l’équipe de France

Serge Raffy, qui titrait hier « France – Ukraine : pourquoi la défaite des Bleus est indispensable » dans le nouvel observateur aurait quant à lui déclaré ne plus vouloir entendre parler de ces voyous immatures.

On est par ailleurs sans nouvelles de François Bayrou, qui déclarait la veille du match :

« Il est clair que les Bleus font partie du constat ; il est tout aussi clair que de cette déliquescence, ils ne sont qu’un symptôme, en aucun cas la cause. »

Déception en Tostaquie

En Tostaquie aussi, c’est la sidération qui domine.

Notre beau pays, qui ambitionne de participer à la prochaine Viva World Cup espérait pouvoir affronter son voisin lors d’un match historique, qui aurait pu être la première rencontre sportive entre les deux nations depuis la sécession de la Tostaquie.

Cela ne sera malheureusement pas possible en l’état de la participation de la France à la Coupe du Monde organisée par la FIFA.

Rappelons qu’outre la Tostaquie, la prochaine édition de la Viva World Cup verra s’affronter entre autres la Laponie, la Principauté de Monaco, l’ile de  Gozo  et Zanzibar.

En 2012, c’est le Kurdistan Irakien qui s’était imposé 2-1 face à la Chypre du Nord.

 Il est bien dommage que l’équipe de France de football se soit exclue d’elle même d’une telle compétition… 

Pin It

Un commentaire sur “France-Ukraine : les réactions s’enchainent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *