Embargo sur les meubles IKEA

Alors que nos voisins Français refusent d’immatriculer 4518 véhicules Mercedes de modèle « Classe A, B, CLA et SL » c’est au tour de la Tostaquie de bloquer l’importation sur son territoire des meubles de marque IKEA.

La marque, qui a été frappée par plusieurs scandales ces derniers mois n’avait pas besoin de cela.
Outre le rappel régulier des sympathies nazies d’Ingvar Kamprad son fondateur, Ikea fait face actuellement à une enquête menée par la justice française dans le cadre de laquelle elle soupçonnée d’avoir fait espionner ses salariés.

Par ailleurs Ikea a du se justifier après la découverte par les douanes chinoises d’une contamination fécale dans des croquants chocolat-caramel vendus dans 23 pays, tandis que nos confrères de la presse française révélaient que du cheval avait remplacé en toute discrétion le bœuf dans les « Köttbullar », les fameuses boulettes à plonger dans la confiture d’airelles.

Des noms emblématiques

La lampe « Knubbig », le canapé « Ektorp », l’armoire « Aspelund » ; ces noms emblématiques sont indissociables d’IKEA.

Mais ils ont plus de sens qu’on ne le croit.
Si chacun connaît les noms Suédois qui font le charme des meubles de la marque, il fallait être aussi subtil que enquêteurs de l’Ortygospiza ; le célèbre service de renseignement Tostaque pour percer le secret qui se cachait derrière leurs intitulés énigmatiques.

Les fins limiers de l’Ortygospiza ont en effet mis au jour un code secret caché dans les noms de meubles IKEA.
Les Princes, immédiatement informés, ont réuni le Conseil des Neuf en session extraordinaire afin que soit prise la décision de suspendre toute importation des produits de la marque suédoise.

Que les admirateurs des étagères « Ekby Järpen » se rassurent ; cette mesure n’a duré que quelques heures.

Après déchiffrage de l’ensemble des messages interceptés, il est apparu que les auteurs des messages codés l’utilisaient exclusivement pour s’échanger des blagues légères, et en tous cas insusceptibles de porter atteinte à la sécurité de la Tostaquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *