Un vaste trafic démantelé

Caile

Chaque année des cailles sont atrocement sacrifiées [photo]

Mardi cinq mars 2013, une dizaine de personnes étaient interpellées par les Brigades Dichotomiques et Populaires à l’occasion d’une affaire particulièrement sordide.
Les forces de l’ordre Tostaques ont en effet démantelé un vaste réseau de de trafiquants de viande de Caille au Sud Loué.

Au cours des différentes perquisitions, les enquêteurs de la brigade de recherche ont découvert un véritable charnier.
Ainsi ce sont pas moins de 35 kilos de pâté de Caille, 40 kilos de filets de Caille, 15 kilos de caille en crapaudine outre d’importantes liasses d’argent liquide et deux armes de poing qui ont pu être saisis par la justice.

Le colonel Stéphane Berrick, qui a dirigé ce vaste coup de filet a expliqué comment ses troupes sont parvenues à mettre fin à cet odieux trafic qui était visiblement très bien structuré.

« ce résultat résulte d’un gros travail sur le terrain des Brigades Dichotomiques et Populaires. Elles ont remonté toute une filière en partant des usagers, en passant par les intermédiaires, pour enfin arriver aux dealers. Parmi les personnes interpellées, certaines ont reconnu les faits. Deux individus ont été déférés ce matin et passeront en jugement dès jeudi. »

Les deux hommes, Tostaques récemment naturalisés et d’origine Britannique, sont âgés de 28 ans et 41 ans.

Ils encourent des peines de trente ans de réclusion criminelle, la saisie de l’ensemble des sommes issues de leur trafic, outre d’éventuelles amendes douanières.

Le porte-parole du Conseil des Neuf de Caille a adressé ce matin ses félicitations aux auteurs de l’arrestation :

« Il faut saluer l’excellent travail réalisé par nos forces de l’ordre. Plus que jamais les Brigades Dichotomiques et Populaires vont être mobilisées pour venir à bout des différents réseaux de trafic de caille en Tostaquie. »

Selon le porte-parole, depuis le début de l’année, les prises de viande de Caille ne cessent d’augmenter sur tout le territoire Tostaque.

« Nous en sommes à 8 affaires résolues depuis 2012 soit autant de réseaux qui ont pu être démantelés. Nos services réalisent de plus en plus de saisies. À chaque fois, les auteurs ont été déférés et condamnés à de longues peines de prison ferme. »

Le message a le mérite d’être clair.
La plus extrême fermeté avec les trafiquants est en effet le seul moyen d’éradiquer cette pratique barbare qu’est la consommation de viande de caille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>